Avocat au barreau de Lyon - Toque 1626
Loi sur la résidence alternée : Le vote de la loi sur la...
La rétroactivité reconnue à la révision de la rente viagère est...
Un droit de visite peut être accordé à la compagne de la mère...
Un an après la séparation d’un couple marié ou pacsé, l’un...
Le 5 juillet 2017, la Cour de cassation a rendu cinq décisions relatives à la situation des enfants...
Pas de fraude en cas d'utilisation par l'époux du mot de passe de...
L'emprunt contracté sans le consentement du conjoint n'engage pas la communauté saus si celui-ci...
Le remariage avec son ex-mari entraine le remboursement de la prestation compensatoire perçue par...
C'est dans l'exercice de son pouvoir souverain d'appréciation que...
L'Assemblée Nationale a définitivement voté, mercredi 12 octobre...
Les couples mariés qui ont recours à une maternité de...
Toutes les charges inhérentes à l'éducation et à l'entretien des...
Lors ce que la prestation compensatoire prend la forme du paiement...
Les dispositions en vigueur avant l'application de la loi du 26 mai 2004, prévoyant que l'époux aux...
Recevabilité de la tierce opposition à l'encontre de la convention homologuée de séparation de...
Absence de sanction du défaut de précision des diligences entreprises pour un règlement amiable du...
L'attribution de la jouissance du domicile conjugal à l'époux qui...
Si l'adultère reste une faute civilement sanctionnée, la première Chambre civile de la Cour de...
Le juge peut refuser d'entendre l'enfant si la demande d'audition...
L'enfant conçu par procréation médicalement assistée (PMA) à...
La règle de partage de la majoration du quotient familial entre les...
Les juges recherchent l'intérêt supérieur de l'enfant. Cass,...
La prestation compensatoire fixée sous forme de rente viagère peut...
Lorsque lors de l'instance pour l'appréciation de la prestation...
Contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants: L'appréciation des ressources des...
En premiere instance, les affaires familiales ont représenté 54,2...
Détermination du rattachement fiscal des enfants en cas de résidence alternée. Civ.1re, 9...
Le point de départ du délai de deux ans en cas de demande...
La découverte du défaut de filiation biologique ne doit pas priver l’enfant de celui qui l’a...
Le point de départ du délai de deux ans en cas de demande...
La prestation compensatoire n’a pas pour objet de corriger les effets du régime de séparation de...
Le juge qui décide de l'exercice d'un droit de visite dans un...
Après l'audience sur tentative de conciliation, l'adultère peut...
La loi du 16 février 2015 (n°2015-177,art.7) impose aux juges...
L'absence de discernement, justifiant le refus d'audition du mineur, ne peut résulter du seul âge...
De nombreux états européens ont adopté des lois consacrant la résidence alternée: Espagne,...
Le droit de visite et d’hébergement « classique », un week-end...
Toute dette de santé contractée par un époux engage l'autre...
Prise en considération des sentiments exprimés par l'enfant. Cass,...
Prise en compte de la rente viagère d’invalidité pour la...
La PMA ne peut faire échec à l’adoption par l’épouse de la mère. Cass.avis,22 sept....
Seule la disparité dans les conditions de vie respectives créée...
Divorce et séparations très conflictuelles
Divorce simple et rapide par consentement mutuel = 443 € par personne. Tarif applicable aux couples sans enfant et sans bien avec des revenus similaires.
Aliénation parentale

Aliénation Parentale et autres

L'exclusion parentale

L'exclusion parentale consiste à exclure un ou plusieurs parents (père, mère, famille paternelle, famille maternelle) de la vie d’un enfant.

Syndrome d'aliénation parentale

Ce syndrome est défini et décrit en 1986 par Richard Gardner, pédopsychiatre nord-américain. Sa définition est la suivante : « le parent aliénant pousse le dénigrement du parent aliéné jusqu'à la négation même de son existence comme parent ».


Parmi les critères à retenir :

  • Blocage des contacts entre le parent aliéné et l'enfant,
  • Allégations non fondées de violence à l'encontre du parent aliéné,
  • Détérioration des relations entre le parent aliéné et l'enfant,
  • Réaction de peur intense chez l'enfant,
  • Dénigrement du parent aliéné par l'enfant,
  • L'enfant est sûr de lui et ne démontre pas d'ambivalence, à savoir l'amour pour le parent aliénant et la haine pour le parent aliéné,
  • L'enfant soutient et éprouve le besoin de protéger le parent aliénant,
  • L'enfant n'exprime pas de culpabilité envers le parent aliéné,
  • L'animosité de l'enfant inclus les amis et/ou la famille élargie du parent aliéné.

Maître STRULOVICI est particulièrement sensibilisée à la question du Syndrome d'Aliénation Parentale qu'elle met régulièrement en avant devant les Juges aux Affaires Familiales pour éviter la rupture du lien entre l'enfant et le parent aliéné.

La perversion narcissique

La perversion narcissique est une forme de perversion décrite initialement par Paul-Claude Racamier.
Il ne s’agit pas d’un critère psychiatrique même si la l’appellation peut évoquer un trouble de la personnalité narcissique.
De nombreux ouvrage traitent de la question et permettre de comprendre les mécanismes de la perversion narcissique.

Les principes du Code Civil

Article 371-1 du Code Civil :
« L'autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l'intérêt de l'enfant.
Elle appartient aux parents jusqu'à la majorité ou l'émancipation de l'enfant pour le protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement, dans le respect dû à sa personne.
Les parents associent l'enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité. »


Article 371-4 du Code Civil :
« L'enfant a le droit d'entretenir des relations personnelles avec ses ascendants. Seul l'intérêt de l'enfant peut faire obstacle à l'exercice de ce droit.
Si tel est l'intérêt de l'enfant, le juge aux affaires familiales fixe les modalités des relations entre l'enfant et un tiers, parent ou non, en particulier lorsque ce tiers a résidé de manière stable avec lui et l'un de ses parents, a pourvu à son éducation, à son entretien ou à son installation, et a noué avec lui des liens affectifs durables. »


Article 371-5 du Code Civil :
« L'enfant ne doit pas être séparé de ses frères et soeurs, sauf si cela n'est pas possible ou si son intérêt commande une autre solution. S'il y a lieu, le juge statue sur les relations personnelles entre les frères et soeurs. »


Article 372 alinéa 1er du Code Civil :
« Les père et mère exercent en commun l'autorité parentale. »


Les premières règles à suivre si vous êtes confronté(e) à l’une de ces situations

1) Se faire aider sur le plan juridique
Consulter un avocat expérimenté en la matière :
Les procédures sont souvent longues. Le choix de votre avocat est important puisque vous allez être amené(e) à vous rencontrer, échanger pendant plusieurs mois.
Une relation de confiance doit être établie entre l’avocat et son (sa) client(e).

2) Se faire aider sur le plan psychologique
Si vous sentez que le conflit commence à avoir un impact sur votre quotidien, sur votre travail ou sur vos capacités à établir des relations sociales, n’hésitez-pas à vous adresser à un thérapeute.

3) Garder systématiquement les preuves des évenements que vous traversez :
Mails, SMS, courriers R/AR, certificats médicaux, photos, mains courantes, plaintes…

Maître STRULOVICI est très sensibilisée à ces procédures très conflictuelles.
Claire Strulovici - Avocat - 142 Cours Lafayette - 69003 Lyon - Tél. 06 09 81 06 76 - Fax 04 78 85 47 81
Cabinet d'Avocat Lyon - Avocat Lyon - Divorce Lyon - Divorce pour faute - Après le divorce
Postulation Avocat Lyon - Divorce par consentement mutuel
Copyright 2011-2017 Claire Strulovici   ||   Création de sites internet en Ardèche : Zéfyx © dev